istockphoto 114267187 2048x2048

 

 

 

ATTENTION CHANGEMENT DE DATE

LA JOURNÉE DE LA PLATEFORME SE DÉROULE DÉSORMAIS LE 23 JANVIER 2020

 

 

 

 

 

 

 

Participation citoyenne, démocratie participative, gouvernance participative... sans être tout à fait équivalents, ces termes ou concepts renvoient à l’idée qu’aux côtés des professionnels établissant les politiques publiques, élus comme agents d’administrations, la participation de la population est aussi recherchée. Cette expertise n’est pas tant profane, par opposition à celle qui serait professionnelle, que d’expertise et d’assujettie.

 


« Tout ce qui est fait pour moi sans moi, est fait contre moi »

Cette maxime attribuée à Nelson Mandela résume s’il le fallait la conception actuelle de l’élaboration des politiques publiques. Cependant, la participation des habitants à leur construction ne doit pas être simplement un effet d’annonce, d’une part, tout comme elle ne s’improvise pas, d’autre part.

 

Dans le champ sanitaire, social et médico-social, cette participation est multiforme avec des degrés d’implication très hétérogènes. La journée de la Plateforme sanitaire et sociale s’attachera à repérer comment la population est amenée à participer à l’observation et à l’élaboration des politiques publiques autour de quelques axes majeurs :
• approche communautaire ;
• démocratie sanitaire et diagnostic partagé ;
• approche par parcours de santé (patients experts, patients traceurs, informateurs clés...) ;
• place et rôle des aidants non professionnels ;
• analyse des données d’open data par les citoyens.

 

Après une conférence d’ouverture sur le concept de participation de la population, des actions inspirantes et innovantes seront proposées au débat lors de tables rondes.

 

Conférence d'ouverture

Myriam Bachir, Participation citoyenne et co-construction de l'action publique

 

Maître de conférences en science politique - HDR chercheuse au CURAPP-ESS CNRS (UMR 7319)
Directrice de Master I de Science Politique CITE « Citoyenneté,
Inégalités, Territoires, Elections » (CITE)
UPJV UFR de Droit et de Science Politique

 

 

Pour vous inscrire (gratuit mais obligatoire) : c'est ici

 

 

CA St Quentin 2108L'état des lieux socio-sanitaire de la Communauté d'agglomération du Saint-Quentinois a pour objet de dresser un état des lieux socio-sanitaire de la communauté d'agglomération du Saint-Quentinois, l'une des trente-et‑une zones d'observation. Il repose sur le traitement d’indicateurs issus de nombreuses bases de données.

 

Ces zones découpent en effet les Hauts-de-France de façon homogène en regard d’indicateurs appartenant aux domaines social et de la santé en respectant le découpage en territoires de dialogue créés dans le cadre du Sraddet.

 

De façon générale, la situation de la zone d'observation est comparée à celles de la France hexagonale, des Hauts-de-France et de l'espace de dialogue dans lequel elle se situe. Ces indicateurs abordent différentes dimensions : situation démographique, offre de soins et de services, et état de santé.

 

Ce territoire cumule les fragilités sociales et, par ailleurs, voit sa population évoluer de façon différente en fonction des groupes d'âge, avec une diminution de la part des jeunes et une augmentation de celle des personnes âgée. Cela s'inscrit dans un contexte autour des professionnels de santé moyennement satisfaisant lorsqu’est prise en compte la population domiciliée dans les EPCI limitrophes, avec de plus, notamment pour les médecins généralistes, une part des plus âgés, les 55 ans et plus, élevée en regard des moyennes régionale et nationale.

 

Pour ce qui a trait à l'état de santé, l'espérance de vie se situe bien en retrait de la moyenne nationale (et même régionale), tant chez les femmes que chez les hommes. L'écart avec le niveau national a de plus tendance à s'accroître, comme c'est le cas également pour les deux principales causes de décès que sont les cancers et les maladies cardiovasculaires.

 

Une amélioration à terme de l’état de santé pourrait se réaliser, notamment par une meilleure acceptation des actions de prévention par la population de la communauté d’agglomération.

Portrait socio sanitaire CC Ternois

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Réalisé par l'OR2S pour la région Hauts-de-France, le portrait socio-sanitaire de la communauté de communes du Ternois présente des caractéristiques sanitaires qui ne sont pas très satisfaisantes comme nombre de territoires des Hauts-de-France.

 

Les évolutions des espérances de vie masculine et féminine, les écarts négatifs, tant avec le niveau national qu’avec l’ensemble de la région, ont tendance à s’accroitre depuis de nombreuses années.

 

Une communauté de communes en difficulté socio-sanitaire

 

Les maladies de l’appareil circulatoire demeurent la première cause de décès dans la CC des 7 Vallées alors que ce sont les cancers qui le sont depuis quelques années, tant en France que dans la région

 

Certes, la pyramide des âges souligne une spécificité locale (important déficit de 18-49 ans) qui contribue à cette situation.

 

 

Dans le domaine social, la population de cette communauté de communes se situe dans une situation plutôt défavorisée en regard des Hauts-de-France, région qui présente de plus un important retard vis-à-vis de ses homologues hexagonales. Ainsi, les revenus moyens annuels par foyer fiscal allant inversement de pair avec le taux de foyers non imposés mais aussi les jeunes diplômés du supérieur, les taux de chômage de l’ensemble de la population ou des seuls jeunes ou encore le nombre d’allocataires à certaines prestations sociales situent la CC du Ternois parmi les EPCI défavorisés. Cela s’inscrit dans un contexte local assez homogène car la CC du Ternois est souvent au même niveau que les EPCI limitrophes, sauf avec la CC des Campagnes de l’Artois qui ressort comme assez atypique car mieux située pour nombre d’indicateurs.

 

Un temps d'accès aux spécialistes plus long que la moyenne régionale


La situation CC du Ternois varie suivant le type de professionnels de santé, parfois plutôt de façon favorable sur son propre territoire ou grâce aux EPCI voisins qui compensent le potentiel déficit local. Comme pour ll’ensemble de la région, la situation est plus difficile pour l’accès en libéral à un chirurgien-dentiste ou encore à un psychiatre voire à un généraliste. Concernant les établissements de santé, les habitants de la CC du Ternois ont recours à plusieurs hôpitaux et cliniques, soit à Saint-Pol-sur-Ternoise, soit en se rendant à Arras (public ou privé) ou à Divion.

 

En fin de comptes, la communauté du Ternois, au même titre que de nombreux EPCI des Hauts-de-France, a besoin d’être soutenu, pour que les évolutions observées puissent à terme s’inverser.

 

 

 

La collection des portraits socio-sanitaires est financée par le conseil régional Hauts-de-France.

 

 

Autres portraits disponibles

Portrait socio-sanitaire de la communauté de communes des 7 Vallées

Portrait socio-sanitaire de la communauté de communes de la Thiérache du Centre

 

 

 

Portrait socio sanitaire CC 7 vallees

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Réalisé par l'OR2S pour la région Hauts-de-France, le portrait socio-sanitaire de la communauté de communes des 7 Vallées présente des caractéristiques sanitaires qui ne sont pas très satisfaisantes comme nombre de territoires des Hauts-de-France.

 

Les évolutions des espérances de vie masculine et féminine, les écarts négatifs, tant avec le niveau national qu’avec l’ensemble de la région, ont tendance à s’accroitre depuis de nombreuses années.

 

Une communauté de communes en difficulté socio-sanitaire

 

Les maladies de l’appareil circulatoire demeurent la première cause de décès dans la CC des 7 Vallées alors que ce sont les cancers qui le sont depuis quelques années, tant en France que dans la région.

 

Certes, la pyramide des âges souligne une spécificité locale (important déficit de 18-49 ans) qui contribue à cette situation, mais tout de même. Cela demeure cependant assez cohérent avec les indicateurs sociaux présentés.

 

En effet, la population de la CC des 7 Vallées se situe dans une situation intermédiaire dans le domaine

social en regard des Hauts-de-France qui présente un important retard vis-à-vis de nombre d’autres régions françaises hexagonales. Ainsi, sur le gradient social, si les revenus moyens des habitants et le taux de foyers non imposés situent la CC dans la partie basse des EPCI picards, les diplômes, le chômage ou encore les bénéficiaires d’allocations placent la CC des 7 Vallées en position intermédiaire au sein des EPCI des Hauts-de-France.

 

Un temps d'accès aux spécialistes plus long que la moyenne régionale


La CC des 7 Vallées se situe également dans une certaine moyenne pour les professionnels de santé, hormis pour les chirurgiens-dentistes, mais comme globalement l’ensemble des Hauts-de-France. Ainsi, les médecins généralistes ne sont pas très nombreux dans la CC des 7 Vallées mais ils sont très bien représentés dans la CA Des deux baies en Montreuillois. Par contre, l’accès aux spécialistes est plus difficile dans cet EPCI par rapport à la moyenne régionale pour nombre de spécialités. Pour le recours aux établissements de santé, les habitants de la CC des 7 Vallées se rendent dans plusieurs établissements mais une grande part se dirige dans ceux de la CA Des deux baies en Montreuillois lorsqu’ils ne peuvent se faire soigner au sein même de la CC (comme pour la chirurgie).

 

En fin de comptes, la communauté de communes 7 Vallées, au même titre que les communautés de communes voisines, nécessiterait un accompagnement sanitaire et social pour faire que les tendances observées peu satisfaisantes puissent à terme s’inverser.

 

 

 

La collection des portraits socio-sanitaires est financée par le conseil régional Hauts-de-France.

 

 

Autres portraits disponibles

Portrait socio-sanitaire de la communauté de communes du Ternois

Portrait socio-sanitaire de la communauté de communes de la Thiérache du Centre

 

 

 

 Portrait socio sanitaire CC Thierache centre

 

 

Réalisé par l'OR2S pour la région Hauts-de-France, le portrait socio-sanitaire de la communauté de communes de la Thiérache du Centre présente des caractéristiques sanitaires qui sont loin d'être satisfaisantes comme nombre de territoires des Hauts-de-France.

 

Sous-catégories

29-11-2019 | Social

À l’occasion du trentième anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant, un colloque le 17 janvier 2020...

Lire la suite

18-11-2019 | Santé

      ATTENTION CHANGEMENT DE DATE LA JOURNÉE DE LA PLATEFORME SE DÉROULE DÉSORMAIS LE 23 JANVIER 2020           Participation citoyenne, démocratie...

Lire la suite

12-09-2019 | Social

Le premier Hub territorial pour un numérique inclusif en région Hauts-de-France a été inauguré en juin 2019...

Lire la suite

08-08-2019 | Social

  Rodolphe Dumoulin a été nommé le 11 juillet 2019 hauts-commissaire à la lutte contre la pauvreté en...

Lire la suite

08-08-2019 | Santé

L'ANPAA a publié en mars un rapport de mise au point sur le French Paradox, un concept...

Lire la suite

Plateforme sanitaire et sociale | Dernières publications

                            Numéro 6 de Plateforme sanitaire et sociale Hauts-de-France, octobre 2019     Au sommaire de ce numéro            ...

Lire la suite

Plateforme sanitaire et sociale | Dernières publications

                            Numéro 5 de Plateforme sanitaire et sociale Hauts-de-France, juin 2019     Au sommaire de ce numéro            ...

Lire la suite

Plateforme sanitaire et sociale | Dernières publications

                            Numéro 4 de Plateforme sanitaire et sociale Hauts-de-France, mars 2019     Au sommaire de ce numéro            ...

Lire la suite

Plateforme sanitaire et sociale | Dernières publications

                            Numéro 3 de Plateforme sanitaire et sociale Hauts-de-France, décembre 2018       Au sommaire de ce numéro            ...

Lire la suite

Plateforme sanitaire et sociale | Dernières publications

                            Numéro 2 de Plateforme sanitaire et sociale Hauts-de-France, octobre 2018   Au sommaire de ce numéro              ...

Lire la suite

Abonnement

Pour recevoir les publications de la Plateforme sanitaire et sociale de Hauts-de-France, cliquez sur le bouton Abonnement

abonnementabonnement

 

Nous utilisons les cookies pour améliorer votre navigation sur notre site. En validant ce message vous acceptez l’utilisation des cookies.