Portrait socio sanitaire CC Ternois

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Réalisé par l'OR2S pour la région Hauts-de-France, le portrait socio-sanitaire de la communauté de communes du Ternois présente des caractéristiques sanitaires qui ne sont pas très satisfaisantes comme nombre de territoires des Hauts-de-France.

 

Les évolutions des espérances de vie masculine et féminine, les écarts négatifs, tant avec le niveau national qu’avec l’ensemble de la région, ont tendance à s’accroitre depuis de nombreuses années.

 

Une communauté de communes en difficulté socio-sanitaire

 

Les maladies de l’appareil circulatoire demeurent la première cause de décès dans la CC des 7 Vallées alors que ce sont les cancers qui le sont depuis quelques années, tant en France que dans la région

 

Certes, la pyramide des âges souligne une spécificité locale (important déficit de 18-49 ans) qui contribue à cette situation.

 

 

Dans le domaine social, la population de cette communauté de communes se situe dans une situation plutôt défavorisée en regard des Hauts-de-France, région qui présente de plus un important retard vis-à-vis de ses homologues hexagonales. Ainsi, les revenus moyens annuels par foyer fiscal allant inversement de pair avec le taux de foyers non imposés mais aussi les jeunes diplômés du supérieur, les taux de chômage de l’ensemble de la population ou des seuls jeunes ou encore le nombre d’allocataires à certaines prestations sociales situent la CC du Ternois parmi les EPCI défavorisés. Cela s’inscrit dans un contexte local assez homogène car la CC du Ternois est souvent au même niveau que les EPCI limitrophes, sauf avec la CC des Campagnes de l’Artois qui ressort comme assez atypique car mieux située pour nombre d’indicateurs.

 

Un temps d'accès aux spécialistes plus long que la moyenne régionale


La situation CC du Ternois varie suivant le type de professionnels de santé, parfois plutôt de façon favorable sur son propre territoire ou grâce aux EPCI voisins qui compensent le potentiel déficit local. Comme pour ll’ensemble de la région, la situation est plus difficile pour l’accès en libéral à un chirurgien-dentiste ou encore à un psychiatre voire à un généraliste. Concernant les établissements de santé, les habitants de la CC du Ternois ont recours à plusieurs hôpitaux et cliniques, soit à Saint-Pol-sur-Ternoise, soit en se rendant à Arras (public ou privé) ou à Divion.

 

En fin de comptes, la communauté du Ternois, au même titre que de nombreux EPCI des Hauts-de-France, a besoin d’être soutenu, pour que les évolutions observées puissent à terme s’inverser.

 

 

 

La collection des portraits socio-sanitaires est financée par le conseil régional Hauts-de-France.

 

 

Autres portraits disponibles

Portrait socio-sanitaire de la communauté de communes des 7 Vallées

Portrait socio-sanitaire de la communauté de communes de la Thiérache du Centre

 

 

20-06-2018 | Actualités

L’État, l’agence régionale de santé (ARS) et la Région Hauts-de-France ont lancé la Plateforme sanitaire et sociale...

Lire la suite

14-06-2018 | Santé

              La Plateforme sanitaire et sociale Hauts-de-France sera lancée le 19 juin 2018 par ses trois co-présidents en...

Lire la suite

Plateforme sanitaire et sociale | Dernières publications

                            Le numéro 1 de Plateforme sanitaire et sociale Hauts-de-France, juin 2018   Au sommaire de ce numéro            ...

Lire la suite

Plateforme sanitaire et sociale | Dernières publications

        Le numéro 0 de Plateforme sanitaire et sociale des Hauts-de-France, novembre 2017    Au sommaire de ce numéro       REGION 2 Adelf -...

Lire la suite

Abonnement

Pour recevoir les publications de la Plateforme sanitaire et sociale de Picardie, cliquez sur le bouton Abonnement

abonnement

 

Nous utilisons les cookies pour améliorer votre navigation sur notre site. En validant ce message vous acceptez l’utilisation des cookies.